Samedi 27 Mai 2017

Rechercher


Internet très haut débit en Essonne
Réseau des Bus en Essonne

  Actualité
  Mini-Sondages
  Newsletter
  Offres emplois
  Habitat
  Tri sélectif - Déchets
  Stop Pub - Compostage
  Ressourcerie
  Les villes du Territoire
  Cinéma ARCEL
  Théâtre de Corbeil
  Implanter sa société
  Annuaire Entreprises
  Hôtels - Hébergements
  Réunion du Conseil
  Procès verbaux du Conseil
  Marchés publics
  Où sommes-nous ?
  Plan du site
  Contact


Météo sur 2 jours !Météo - TraficTrafic routier en Ile de France !

Saint Augustin
Samedi 27 Mai 2017

Lever du soleil : 05:59
Coucher du soleil : 21:34


Office de Tourisme Seine Essonne

Seine-Essonne Agglo n°15 - novembre 2015, le Magazine de votre Communauté d'Agglomération Seine Essonne !

Développement économique de votre Communauté d'Agglomération Seine Essonne, Plaquette de présentation.

Corbeil-Essonnes  Objectif économique atteint pour le port céréalier de Corbeil-Essonnes !

CETTE PAGE EST UNE ARCHIVE 2015

Objectif économique atteint pour le port céréalier de Corbeil-Essonnes !

Entré en service en mars 2014, le portique fluvial de chargement céréalier de Corbeil-Essonnes dresse déjà un bilan très positif de son activité. Pour sa première année, le port a enregistré l'expédition de plus de 150.000 tonnes de céréales, pour une capacité moyenne de 600 tonnes par bateau, soit environ 225 embarcations chargées ! Les objectifs de développement ayant été atteints, ils seront relevés pour 2015/2016 afin de permettre l'expédition annuelle de 180.000 tonnes de céréales.

À 30 km de Paris, au bord de la Seine et de la Francilienne, le port céréalier de Corbeil-Essonnes possède un quai d'accostage de 170 mètres pouvant accueillir des barges et des péniches de très grande capacité (jusqu'à 3.000 tonnes). Le site est composé d'une desserte intérieure intégrant deux fosses de réception d'une capacité unitaire de 30 tonnes, d'une passerelle de liaison de 30 mètres de long supportant un débit de 400 tonnes par heure, ainsi que d'un poste de chargement télescopique radiocommandé.

Crédits photos : C.A. Seine Essonne

À ce titre, il est considéré comme la plus grande structure portuaire de ce type en Île-de-France.


Corbeil-Essonnes : le fret céréalier en chiffres

Au premier semestre 2015, la coopérative agricole Sud Île-de-France - qui gère le site - estimait que 10,6 % des céréales avaient été acheminés au sein du territoire francilien, 50,1 % vers Rouen, 31 % vers la Belgique, 6,7 % vers les Pays-Bas et 1,6 % vers le Nord et l'Allemagne. Pour l'anecdote, sachez qu'outre son grand port maritime, la ville de Rouen accueille de surcroît une usine de trituration qui extrait l'huile brute des graines de colza. De retour en Essonne, c'est ainsi que le fruit de cette production fait l'objet d'une belle expérimentation à la Maison de la Petite Enfance d'Étampes, qui s'est équipée d'une chaudière mixte dotée d'un brûleur adapté à ce type de biocarburant.


Vent en poupe pour les céréales du sud de l'Essonne

Aussi, à l'horizon 2018, les nouvelles perspectives de rendement du port céréalier de Corbeil-Essonnes devraient permettre d'accroître les débouchés pour les céréales du Gâtinais et de la Beauce. C'est en particulier sur les marchés du nord de l'Europe que la demande se fait plus pressante, où des malteries et semouleries que la coopérative agricole Sud Île-de-France approvisionne déjà par péniche ne peuvent justement s'alimenter que par voie fluviale. D'autre part, il faut savoir que le coût du fret est près de deux fois plus élevé par camion que par péniche (15€/tonne contre 8€/tonne), aussi l'enjeu est-il autant économique qu'environnemental.


 Retrouvez toute l'actualité Seine Essonne !

Mis à jour le 31-08-2015     
 

LE COUDRAY-MONTCEAUX - CORBEIL-ESSONNES - SAINT GERMAIN-LÈS-CORBEIL - ETIOLLES - SOISY-SUR-SEINE

?>